LE MUR NANTES

Le Mur Nantes

PROCHAIN MUR

21 janvier 2022

Suivez Le Mur

6 Boulevard Léon Bureau
44200 NANTES

INAUGURATION

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Un espace de création dédié à l’art urbain, au cœur de l’île de la création.

Tous les trois mois, Le Mur Nantes vous propose de découvrir des performances artistiques situées en plein cœur du quartier de la création. Sur ce mur monumental de 6 x 22 mètres, Plus de Couleurs souhaite proposer de l’art accessible à tous, créer la surprise et animer la ville tout en mettant en lumière la diversité du muralisme actuel.

Le Mur Nantes vous propose une programmation éclectique. Ces artistes issus de l’art urbain, vous offriront un large spectre de styles : figuratif, abstrait, expérimental et bien d’autres encore. Reconnus ou émergents, locaux ou internationaux, ils vous donnent rendez-vous sur la façade de Trempolino pour vous surprendre et vous émerveiller.

Nous créons des contenus ludiques à destination de tous les publics. Vous pouvez participer à des rencontres, des conférences ou encore des ateliers. À chaque nouvelle création, l’équipe vous propose de découvrir l’œuvre lors d’un temps convivial et ouvert à tous.

BIMS #4

Sur une surface lumineuse et intense apparaissent des formes géométriques simples. BIMS structure sa composition en trois parties à la manière de cases de bande dessinée.

Sur la gauche, au milieu des cercles et des triangles, plusieurs lettres se dessinent. Le mot TAKE se dévoile sous le regard des initiés. La barre du T, d’un rouge vif, se distingue en haut du mur. Les autres lettres suivent, révélant la fin du mot. Dans la seconde partie, parmi la boule lumineuse et l’ombre du mythique bus de Trempo, le chiffre 10 apparaît. Enfin, une dernière zone plus petite et travaillée en aplat, vient clore la composition.

L’artiste invite le spectateur à prendre 10 minutes pour observer la réalisation.Inspiré par l’album de jazz de Paul Desmond sorti en 1968 et intitulé Take Ten, BIMS peint hanté par ce morceau qui lui trotte dans la tête. Mauvais musicien, comme il le souligne, il conjugue pourtant ici la musique et la peinture en proposant au public un moment de pure contemplation. La lumière aveuglante en bas de la composition capte et pose le regard. Des jeux de couleurs et de matières viennent alors faire vibrer la composition. 

Texte : Les Têtes Renversantes
Photos : @elohize.digi

Selah_Abstract graffiti Nantes

SHANE #3

Dans un intérieur surchargé et ouvert au regard du spectateur évoluent des objets disparates, des sculptures étranges, des personnages inanimés et une nature luxuriante.

Au premier plan, les chaises revisitées de Le Corbusier et Mies Van der Rohe nous invitent à prendre place. Autour d’elles, la présence d’objets aux formes démesurées apportent une étrangeté à la scène. La sculpture en forme de S qui trône fièrement au milieu du salon évoque l’identité de l’artiste : SHANE. À côté de son initiale, des hommages à des peintres d’avant-garde rythment la composition. À droite, la silhouette de la femme, peinte en blanc, renvoie à la fameuse Venus de Milo mais aussi aux Nus bleus d’Henri Matisse. En haut à droite, la suspension rappelle l’une des œuvres emblématiques de Pablo Picasso Guernica.

Cet intérieur, à la fois universel par ces objets et références artistiques mais également personnel par ces choix est un fantasme de l’appartement idéal. Ce lieu témoigne de longs mois de confinement où se sont entreposés les projets et les idées laissés en attente. L’espace semble figé dans le passé mais la lumière intense, les couleurs pop et l’absence de présence humaine laissent envisager la liberté regagnée par son habitant.

Texte : Les Têtes Renversantes
Photos : ©Elohize.digi

Selah_Abstract graffiti Nantes

selah #2

Cette peinture abstraite est le résultat d’un protocole mis en place par l’artiste.

À son arrivée à Nantes, Selah se présente sans croquis ou dessins préalables. Appareil photo sous le bras, il sillonne les rues et arrête son regard sur ce qui compose ce quartier en mutation. Il déambule à la recherche de formes et de textures pour les archiver tel un “herbier urbain”. Autant d’éléments qui passent inaperçus pour la plupart d’entre-nous mais qui sont une source d’inspiration pour l’artiste.

Selah revient, pour le projet Le Mur, dans une ville qu’il connaît bien. C’est pendant ses études de graphisme à Nantes qu’il commence le graffiti. Il teste et met à profit ses cours sur des murs de plus en plus imposants. Son travail évolue progressivement vers des formes abstraites répondant à l’environnement urbain. « […] entre l’abstraction pure et la combinaison d’éléments figuratifs formels récoltés dans la rue », la ville devient sa source d’imagerie. Elle lui fournit matières, supports et même outils de création.


Texte : Les Têtes Renversantes
Photos : ©Elohize.digi

Selah_Abstract graffiti Nantes

rouge #1

ROUGE expose sur Le Mur Nantes, le travail domestique et héroïque des petites mains.

Elle met en valeur la banalité du quotidien en traitant à certains endroits un simple linge comme un drapé vertigineux qui rappelle ceux des peintures anciennes. La splendeur des couleurs et des tissus nous fait presque oublier cette tâche ménagère pour un moment de détente au milieu des étoffes.

Née en Allemagne en 1989, Jessica Hartley alias Rouge, arrive en France à l’âge de dix ans. Au cours de ses études à l’École des Beaux-arts de Bordeaux, elle oriente sa pratique artistique vers la peinture figurative. Une approche, qui selon l’artiste, est quasiment à contre-courant dans une formation qui met en avant des pratiques artistiques dites « moins académiques ». Elle reconnaît qu’il est alors difficile de se faire une place et de se faire entendre. C’est finalement dans l’espace public et sur les murs qu’elle exprime librement sa vocation. Elle livre une peinture figurative aux sujets engagés et accessible par tous.

 

ROUGE : Instagram
Texte : Les Têtes Renversantes
Photos : ©Elohize.digi

Le Mur Nantes

Dialogue avec Rouge Hartley 1/2

L’artiste-peintre Rouge Hartley était l’invitée de Plus de Couleurs pour l’inauguration du projet Le Mur Nantes. A cette occasion, nous avons pris le temps d’échanger sur sa réalisation, son parcours, ses histoires

Dialogue avec Rouge Hartley 2/2

Dans cette deuxième partie nous avons discuté des différents styles présents dans l’art urbain et des subtilités de la création dans l’espace public. Rouge nous explique également en quoi sa peinture est féministe et nous raconte les histoires qui se cachent derrière cette énorme pierre.

TEASER #0

À l’occasion de cette première réalisation sur la façade de Trempolino, l’équipe de Plus de Couleurs a convié Adrien Ledoux, graphiste et concepteur de la charte graphique du projet LE MUR NANTES.

Le support devenu affiche géante est utilisé afin d’annoncer le lancement du projet en janvier 2021 et permet de mettre en valeur l’identité graphique imaginé par Adrien.

Cette réalisation a duré 4 jours et sera visible jusqu’au 16 janvier 2021, date à laquelle le premier artiste invité prendra place pour remplacer la fresque actuelle.

LE MUR NANTES

Interview équipe Plus de Couleurs, porteurs du projet Le Mur Nantes.

Interview Adrien LEDOUX, artiste/graphiste, auteur de l’identité visuelle Le Mur Nantes.

NOS PARTENAIRES

LNA Sante Mecene
TREMPOLINO
Ville de Nantes / Nantes Metropole